Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La spiritualité est la science de l'âme par Pongo. Site d'éveil et Spiritualité Rencontre Montpellier Yoga
  • La spiritualité est la science de l'âme par Pongo. Site d'éveil et Spiritualité Rencontre Montpellier Yoga
  • : Blog de spiritualité par Pongo à Montpellier (Herault 34 Languedoc Roussillon) sur le spirituel de l'âme, bouddhisme, karma, la méditation sur l'éveil et les chakras pour un mieux être zen ainsi que de la philosophie de vie et le Yoga. Rencontre Montpellier.
  • Contact

Etre Spirituel

Pongo, chercheur et étudiant spirituel amateur (sans aucune prétention de ma part, car loin d'être un maître, je ne suis juste qu'un humble jeune padawan)
Je me suis intéressé à la spiritualité, la philosophie, la psychologie, le zen, le bouddhisme depuis quelques années. Mais plus j'apprends, plus je comprends que je ne sais rien, le domaine spirituel est vaste...
Aujourd'hui, je souhaite le partager avec vous, pour l'échange, la rencontre, et la réflexion, voulez-vous partager avec moi ? Alors à vos claviers ! Dans ce blog ou bien dans le forum (adresse en haut de page)
Dans la lumière, Amicalement. Pongo à Montpellier Herault 34 languedoc-roussillon (France)
Pour me contacter : allez voir dans Catégories "Me contacter" ou en cliquant ici

Recherche

Description du Blog

Description du site:
La spiritualité est la science de l'âme, du bien être et tout ce qui fait du bien à l'âme...

Blog de Pongo
à Montpellier Herault 34 Languedoc Roussillon sur la spiritualité, la philosophie et la psychologie.
Ouvert à tous et à toutes, quelque soit votre évolution, je suis là pour partager avec vous avec convivialité, ouverture d'esprit et de conscience, échange d'idée et créer une communauté virtuelle sur les points communs spirituels.
Amicalement. Pongo

12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 09:27

 

Bonjour à Tous

Lectures et reflexions

 

         Le sujet du jour, que vous allez lire est le fruit de mes réflexions perso, de lecture de Krishnamurti et de multiples conversations avec des amis(e), et des lecteurs du blog qui se reconnaîtrons certainement et que je salue et remercie au passage.

Alors, aujourd'hui, j'ai envie de vous parler des livres.

Personnellement, j'aime bien lire, je lis un peu de tout mais évidement, vous vous doutez quelque peu des réflexions qui m'interèssent: le développement personnel.
Bon, je vais pas tourner autour du pot longtemps, et je vais direct dans le coeur du sujet:

 

Un livre peut apporter un enseignement, mais à mon avis ce n'est qu'une inspiration pour se trouver soi-même, il ne s'agit pas de prendre pour argent comptant tout ce qu'on lis, il peut y avoir des idées erronées, incomplètes, etc...
Ce n'est pas parce que c'est écrit que c'est vrai.

Autre chose, il ne s'agit pas QUE de répéter les idées d'un bouquin ou d'un grand maître, ou amis, parents, etc...,
Et j'en profite pour faire mon auto-critique, je sais de quoi je parle car j'ai fait, moi aussi, le perroquet, surtout au début et parfois encore, faut être honnête...
Que celui ou celle qui ne l'a jamais fait me lance la 1ere pierre (et si j'ai le choix: un oeil de tigre mdr)
Voilà, c'est fait, je me suis justifié et déculpabilisé, je peux donc continuer...

Répéter la réflexion d'autrui... je pense que ca fait partie du chemin de tous (tous ! ca va faire hurler mais j'assume), il est important d'en prendre conscience et sortir de ca à un moment donné, sinon on est dans le:
"fais ce que je dis, mais pas ce je fais".
Les belles paroles, les jolies phrases qui en jettent, les beaux conseils que l'on donne à autrui et qu'on applique pas, etc...
C'est sûr, ca sonne bien et l'ego est content ! Quelle illusion !
Mais j'ai pris conscience qu'on est surtout ridicule si ca ne reste que de belles paroles.
Si un bouquin vous plaît, il est intéressant de se demander: pourquoi ? pourquoi il résonne en nous ? Et pas essayer de faire résonner les autres à votre place.

Et puis, en ce qui concerne les vérités d'un livre, cela peut être vrai pour l'auteur et, entre guillemet, plus ou moins faux pour vous, car ce n'est que l'expérience et la pensée d'un autre.
Et justement, si vous appliquez cela comme un copier-coller dans votre vie, vous n'allez pas vivre votre vie selon votre vision mais selon la vision ou les règles de vie d'un autre. Pas glop.
Idem pour les religions, dogmes, le politiquement correct, etc...
Vivez et expérimentez !!!!!  
Allez jusqu'au bout du chemin... pour s'apercevoir que c'est vraiment une impasse.
Ne forcez pas votre nature avant d'avoir pris conscience profondément de la cause à effet pour vous et pour votre entourage.
Ne vous conformez pas aux idées d'autrui, ne vous formatez pas si c'est juste en surface.

Je vais prendre un exemple extrême et caricatural:
Une personne lit "il faut être gentil, et aimer les autres comme vous même" et si cet individu conforme ses actes à cette règle mais continue dans son intérieur à avoir des pensées contraires, il va se surveiller pour bien agir, mais ne va pas aller jusqu'au bout de son évolution.
Ce ne sera qu'un masque. Ah l'hypocrite !! Ca doit venir du coeur
Ses pensées, ses paroles et ses actes ne vont pas être en harmonie.
Et il y a un conflit entre une idéologie et la réalité. C'est aussi comme ca qu'on se perd.
Il ne changera son comportement que le jour où il aura intégré cela au plus profond de son être et au delà d'un simple processus mental.
A mon sens pour se libérer, par exemple, des scénarios de vie à répétions, il faut aller jusqu'au bout. Jusqu'au moment où, on l'on se demande:
Quand j'ai ce comportement, cela produit quoi ?
Pourquoi j'agis comme ca ?
Quelles sont mes peurs ?
Comment puis-je changer ?
Et si on est assez ouvert d'esprit et honnête avec soi même, on peut commencer à se libérer... de soi-même.
Pardonnez-vous de faire des erreurs, le vieil adage "l'erreur est humaine" n'est pas là pour faire joli, c'est dans l'erreur et la conscience de toutes les sources et les implications de l'erreur que l'on ne refait plus l'erreur.
Apprendre à se connaître encore et encore...

Moi, ce qui m'interpelle, c'est quand j'entends:
Il faut arrêter de lire ce genre de livre, on a tout en nous, suffit de puiser et d'incarner ici et maintenant.
Oui, je suis d'accord, c'est vraiment la base, ok ok.
Mais il y a des choses sur lesquelles j'ai pu mettre des mots et les ancrer en lisant alors que tout seul, je n'aurais fait qu'effleurer la surface. C'est le concept de profondeur d'idée, j'ai pu approfondir en y réfléchissant sur moi-même justement.
Et puis justement, si on est dans le respect, alors laisser à l'autre le choix de faire son chemin.

Auteur: Pongo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Stan 04/06/2013 07:17


Bonjour,


Etant totalement d'accord avec tes propos, je ne peux m'empêcher de te proposer une lecture concernant un maître indien : Svâmi Prajnânpad. Le livre, en deux tomes, est une synthèse de son
enseignement effectué par un de ses disciples français : Daniel Roumanoff.


Ses maîtres mots sont les mêmes que ceux que tu viens d'écrire : il faut tout vérifier par soi-même. Sont enseignement est très simple et s'articule autour de 3 loies : le changement, la
différence et l'action réaction.


Si celui-ci te semble trop ardu, il y a celui-ci : Les formules de Swâmi Prajnânpad
Swâmi Prajnânpad (Auteur), par Véronique Desjardins.


Bonne lecture à toi, je viens de découvrir ton blog et ton forum, j'espère pouvoir y étancher ma soif de partage.

enoch 10/01/2009 01:52

Et puis justement, si on est dans le respect, alors laisser à l'autre le choix de faire son chemin.
Bien d'accord avec toi. Faire son chemin et laissez les autres s'exprimer meme si on ne comprend pas ce qu'ils disent et pourquoi ils le disent. C'est leur chemin...

virginie 22/11/2007 00:47

Quand on partage un bout de l'expérience d'un autre (via un livre par exemple), ne résonne que ce qui est vrai pour nous à ce moment-là. Si on se permet de vivre ce qui a résonné, là on expérimente, on grandit (même dans l'erreur, bien sûr). Ce qui est rigolo c'est de laisser passer quelques mois ou années et de relire les livres, ce qui résonne est souvent très différent.

Pongo 22/11/2007 19:05

oui, c'est vrai :-)

sandrine 02/09/2007 15:34

Je ne m'étendrais pas davantage,on en a assez parlé.
Apparement,ça bloque quelque part,même si la lumière est là par moment.Il appartient à chacun de comprendre et de prendre ses responsabilités. 
A bientôt!
Sandrine

Isabelle Dys 28/08/2007 14:28

Bonjour cher padawan,Lire est déjà de l'ordre de l'expérience, chaque pas est sur la route, notre route. Cette idée doit nous permettre d'accepter de vivre et d'avoir à vivre même les choses les plus "dures". Le tout c'est de réussir à faire taire l'ordinateur central... et de laisser parler le petit prince intérieur et la magie qu'il propose...Mon vécu m'a contrainte à me poser des questions qui consciemment me laissaient indifférente, mais que l'existence a jetées sur mon chemin. Je remercie tous les jours pour ces milliers de portes ouvertes dans mon petit monde alors étroit.Une padawan.

patricia 25/08/2007 08:39

lire des livres, écouter des paroles, savoir regarder les textes qui nous sont offerts et à portée de main...de véritables outils (parmi tant d'autres...)pour savoir ouvrir ses yeux et son coeur. Oui comme toi Pongo, je pense que les bouquins sont sources de réflexion et aide vers son chemin de vie. Toutefois, chacun trouve les paroles, messages qui lui font raisonnance.
Pour ma part, tous ces messages ou cadeaux mis à notre disposition nous permettent également de nous ouvrir toujours davantage vers l'Amour de soi et par conséquent des autres.
Aucun jugement et la plus grande tolérance est de respecter ses oeuvres...
Merci pour ton article.
Amitiés Patricia

Sandrine 24/08/2007 13:11

bien sûr que chacun a le choix de son chemin.
Je ressens, par tes justifications à certains moments, de la culpabilité
Proclamer que les livres restent les écrits d'un autre a dû t'aider, te libérer. Peut être que ça a permis d'ouvrir une porte pour le comprendre et avancer.
En tout cas, pour te côtoyer, j'ai pû voir un changement ces derniers temps de ce côté.
Comme tu l'as dit,chacun fait son chemin et je suis tout à fait d'accord avec toi. Pour ma part, c'est de respecter l'autre que de l'accepter ainsi et d'aider l'autre que de lui envoyer de l'amour et de la compassion là où il en a besoin. Comme c'est de respecter l'autre que de le laisser exprimer son mécontentement ou sa colère (quand elle est posée, qu' elle n'est pas passionnele ni destructrice) :Justement:lol
Je suis tout à fait d'accord avec toi,l'erreur est humaine. Pour ma part, l'erreur est grandissante quand on veut bien comprendre qu'elle est là pour nous servir, nous aider. Elle est génératrice de changement et d'évolution.
Je proclame que tout le monde n'a pas utilisé ce chemin de répéter comme un perroquet (pas de pierre à jeter ni d'hurlement pour autant :lol) ;dans le sens où il y a" répéter les réflexions d'autrui" en parlant de ce que l'auteur a écrit ET en le citant (ce qui est différent) ou parler d'un événement que l'on a complétement intégré soi aprés un travail en profondeur ET "répéter les réflexions d'autrui" en parlant en son propre nom ,en se l'appropriant,comme si cette réflexion venait de son fort intérieur(ce qui pour moi, est une facette de l'égo qui ressort et empéche la pleine compréhension sur le chemin de la vérité) ou encore répéter ce que quelqu'un vient de nous parler il y a quelques jours(toujours en se l'appropriant). Voilà toute la différence et elle est énorme, de mon point de vue.
Pour moi, quand un événement génère une émotion,il est important d'écouter ce qu'on ressent en soi à cet instant. Ensuite,de regarder à quoi elle peut être reliée au passé si cette émotion est importante ou récurrente(répétition de scénarios).
Je te salue et te remercie pour ce que tu es;
Sandrine.

Pongo 24/08/2007 13:38

Moi aussi, je te remercie pour ce que tu es, et tu le sais.Merci aussi de m'avoir fait avancer sur le sujet ci-dessus par nos conversations et échanges.Oui, il est important de citer la source, quand l'idée n'est pas de notre soi que ce soit un livre, ou les paroles orales d'une autre personne. Mais à mon sens, je pense que c'est plus essentiel pour soi, pour être justement en accord avec soi-même, que pour celui qui écoute.Personnellement, en tant qu'auteur de blog, je cite pour l'honneté de l'ensemble et le copyright,  pour donner envie au lecteur interessé de puiser à la source, et d'acheter le livre qui m'a inspiré la reflexion. Mais à mes yeux, l'important c'est l'idée et pas qui l'a pensé, et surtout de ce qu'on en fait et pas de ce que l'autre en fait, même si ca peut souvent souler d'entendre des grandes phrases de personnes qui ne les appliquent pas. Je lache-prise de plus en plus sur ce genre de choses, ca ne m'appartient pas...
Amicalement. Pongo.

Alerha 13/08/2007 13:15

Ds un livre, une parole, un commantaire ... des choses nous parlent. Il est vrai que l'on peut s'y retrouver sans pour autant devoir se perdre. Il arrive aussi que l'on fasse barrage face à ces textes ou paroles qui nous dérangent, car ils nous renvoient une image comme un miroir. A chacun sa route, son chemin ... donc le moment opportum ou nous aurons envie et serons pret à nous ouvrir tout comme un livre. Partager des ressentis sans pour autant assomer à coups d'affirmations. Ne pas convaincre (ou l'art de vaincre un con). Pour moi, la vérité est vécue selon chaque individu. On ne détient pas la vérité ... on l'apperçoit, on la sent, on la trouve, on la reconnait, on l'effleur. Elle est continuellement en mouvement, tout comme nous.

Pongo 13/08/2007 13:25

oui, à chacun sa route, à chacun son chemin, c'est exaxtement ca et dans le ressenti, là on sait quand ca resonne: "On ne détient pas la vérité ... on l'apperçoit, on la sent, on la trouve, on la reconnait, on l'effleure"merci !!