Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La spiritualité est la science de l'âme par Pongo. Site d'éveil et Spiritualité Rencontre Montpellier Yoga
  • La spiritualité est la science de l'âme par Pongo. Site d'éveil et Spiritualité Rencontre Montpellier Yoga
  • : Blog de spiritualité par Pongo à Montpellier (Herault 34 Languedoc Roussillon) sur le spirituel de l'âme, bouddhisme, karma, la méditation sur l'éveil et les chakras pour un mieux être zen ainsi que de la philosophie de vie et le Yoga. Rencontre Montpellier.
  • Contact

Etre Spirituel

Pongo, chercheur et étudiant spirituel amateur (sans aucune prétention de ma part, car loin d'être un maître, je ne suis juste qu'un humble jeune padawan)
Je me suis intéressé à la spiritualité, la philosophie, la psychologie, le zen, le bouddhisme depuis quelques années. Mais plus j'apprends, plus je comprends que je ne sais rien, le domaine spirituel est vaste...
Aujourd'hui, je souhaite le partager avec vous, pour l'échange, la rencontre, et la réflexion, voulez-vous partager avec moi ? Alors à vos claviers ! Dans ce blog ou bien dans le forum (adresse en haut de page)
Dans la lumière, Amicalement. Pongo à Montpellier Herault 34 languedoc-roussillon (France)
Pour me contacter : allez voir dans Catégories "Me contacter" ou en cliquant ici

Recherche

Description du Blog

Description du site:
La spiritualité est la science de l'âme, du bien être et tout ce qui fait du bien à l'âme...

Blog de Pongo
à Montpellier Herault 34 Languedoc Roussillon sur la spiritualité, la philosophie et la psychologie.
Ouvert à tous et à toutes, quelque soit votre évolution, je suis là pour partager avec vous avec convivialité, ouverture d'esprit et de conscience, échange d'idée et créer une communauté virtuelle sur les points communs spirituels.
Amicalement. Pongo

26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 19:05

Quelque part, il y a, dans le chemin spirituel, sa part de solitude mais je crois que cela se raccroche à 3 observations:

  • La première est qu'il y a moins de personnes avec qui partager.
  • La 2eme est que l'on ne peut pas partager avec tout le monde,
  • La 3eme est que l'on commence à savoir que l'on veut et ce que l'on ne veut pas ou plus du tout.

Voici ma petite réflexion du jour, suite à un article sur mon forum Spirit Partage...

 

Repost 0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 12:12

 

Voici une petite réflexion personnelle sur les couleurs en spiritualité avec bien évidement son lot d'idées reçues, rabâchées sans vraiment se poser de questions.

 

Pour beaucoup en spiritualité le noir n'est pas une super couleur, cela représentait la couleur du deuil, il y a surtout quelques dizaines d'années en occident (aujourd'hui la mode a un peu changé cela), porter des habits noirs est assez rare dans le monde spirituel et beaucoup de préjugés sont colportés dessus. Dans les autres cultures, le sens est différent, au Japon par exemple dans les arts martiaux le blanc est réservé à ceux qui apprennent tandis que le noir est réservée aux maîtres.

 

Pour la petite anecdote illustrant cela, je me souviens d'une conférence sur les couleurs et une fois arrivé au noir, l'intervenant en caricaturant disait que c’était une couleur à éviter, la couleur des ténèbres, mauvaise énergie, couleur qui plombe etc etc, bref : pas bien du tout.


Une amie dont la peau est de couleur noire, m'a dit à l'oreille : « Quand j'entends cela, moi, qui suis couvert de noir de la tête au pieds, je me dis alors que je ne suis pas quelqu'un de bien vu du point de vue du monde spirituel ! » Mais Dieu (ou autre) m'a crée comme ca et je n'ai pas de problème énergétique. Sans aborder la question du racisme, il n'y a qu'un blanc pour parler comme ca !

La question posée à l'intervenant a été : « Si votre corps physique était de couleur noire, parleriez-vous de la même façon de cette couleur ? ».

Embarras.... Je pense qu'à l'avenir, il a revu sa copie.

Cela s’appelle un élargissement du champs de conscience (rires)

 

Repost 0
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 21:46

 

Ceci est mon blog, j'y parle de mon expérience de vie, de mes observations et du partage spirituel.

 

Aujourd'hui je vais aborder, le thème de la spiritualité amoureuse.

Il y a quelques années, j'avais écrit la première partie de l'Amour à deux la spiritualité.

Je vous engage à lire d'abord : L'Amour à deux dans la spiritualité (1ere partie)

 

Tout d'abord, je pense qu'il est bien dommage de donner un sens spirituel à sa vie mais de devoir se restreindre à un partage amical et ne pas pouvoir le faire dans le partage amoureux.

Mais j'ai déjà vécu cela, heureusement :-)

 

J'ai eu la chance de vivre, il y a environ plus de deux ans une belle histoire, j'y croyais mais elle ne s'est pas développée et j'ai laissé la tristesse s'emparer de mon coeur. Et le temps est passé, il passe très vite d'ailleurs... mais peu importe il me fallait ce temps là pour me retrouver moi même et pour recommencer à penser à rencontrer aujourd'hui une nouvelle personne avec qui cela puisse faire tilt à nouveau.

 

S'aimer soi même avant d'être deux.


Oui, il est important de prendre le temps de se retrouver après la fin d'une relation...
Quand on se sent bien, on attire en général des gens biens prêt pour vivre une belle histoire durable, Quand on se sent mal, on attire quelqu'un d'autre qui va jouer le rôle de béquille. Et surtout dans les moments de blues ne pas tomber dans l'illusion de croire qu'un autre être va pouvoir combler le vide intérieur.

Quoiqu'il se passe, rester positif, heureux de vivre même seul et surtout confiant en la vie.

Je vais prendre quelques points complémentaires à mon 1ere article et qui me semblent importants dans l'Amour dans un couple, même spirituel.

 

Souvent une rencontre commence par l'attirance physique mais elle seule ne suffit pas, elle est nécessaire certainement mais si il n'y a que ca, cela masque souvent un non engagement à long terme, une peur de ce qui est à coté (ce qui est profond) et c'est pour cela que ca donne des relations très superficielles car l'essentiel est dans l'être et non dans le par-être.

La vieille illusion de Ken & Barbie a la vie dure, les femmes souhaitent un homme avec quelques cm en plus qu'elles et les hommes souhaitent une femme avec quelques kg en moins. Pourtant l'âme s'en fiche mais le mental y tiens beaucoup à ce que l'Amour se mesure en cm ou en Kg.
Tôt ou tard, nous vieillirons, nous serons moins beaux plastiquement parlant, moins attirant, plus flasque, mais si le couple s'est battit sur de l'Amour, il résistera aux décennies. L'amour se transformera avec les années, solide comme une montagne et épanouissant comme un lever de soleil.

Ne pas être accro à la passion, trop d'émotion tue l'émotion et dès que ca tombe un peu, c'est la fin de l'histoire comme pour une addiction on recherche ailleurs sa dose. Et croyez moi, ce pas une question d'age !

Ne pas étouffer l'autre, ne pas être chercher la fusion qui est le 1+1=2 car rien ne se crée et donc opposé à la construction 1+1=3. La fusion est même destructrice car comme son nom l'indique, il y a une perte d'identité d'au moins un des deux. Et quand on se perd soi même, on n'existe plus... et un jour où l'autre, on a forcément envie de se retrouver.

Laisser de l'air à sa relation (l'air = l'énergie de vie) ne pas s'étouffer, c'est à dire remettre en question les situations où l'un des deux a tellement besoin de l'autre qu'il l'étouffe.

Laisser à l'autre le plaisir de vivre, d'exister et d'être, c'est cela l'Amour.

Mettre en place dés le départ une vraie communication saine dans laquelle on dit ce que l'on souhaite. Les hommes et les femmes ont parfois du mal à se comprendre car ce sont deux énergies complémentaires (et pas opposées), alors quand on ne se parle pas, on ne peut pas se connaitre, on extrapole et on place dans les pointillés de la non communication soit ce qu'on voit de pire ou bien ce que l'on voudrait trouver (les projections).

Pratiquer la technique du mirroir (se mettre à la place de l'autre)


Savoir dire Oui et savoir dire Non. Et ne pas avoir peur de le dire !
Si on a peur de dire des choses à la personne la plus proche dans sa vie, c'est vraiment dommage...

 

Ne pas chercher à ce que l'autre soit toujours d'accord et se disputer quand on ne l'est pas. Il faut accorder à l'autre le droit d'être différent, tant que cette différence n'oblige pas à se déchirer pour coller les deux bouts.

Le partage et le dialogue apporte complicité et compréhension de l'autre. Surtout dans le domaine spirituel, si l'on ne peut pas partager sa spiritualité avec son/sa compagne quel manque de sens et d'essentiel ! La spiritualité donne au couple une dimension « Divine » si je puis dire.

On peut partager de belles conversation, on se comprends, faire des méditations ensemble... etc


Le Coeur

Lasser parler le coeur avant tout, le mental n'a rien à faire dans une relation sentimentale.

C'est tout simple si l'on écoute, le mental dit « Je veux » et le coeur dit « J'aimerais ».

Le mental ne sait pas aimer car ce n'est pas son domaine, il va être dans une stratégie du genre caricature: critères de choix rigides (je veux/je veux pas), séduction et petits mensonges pour obtenir de l'attention, contrôle, projection, attachement... On a tous connu cela, il est temps de le dépasser.

 

Ne pas vouloir contrôler l'autre et le changer. A mon humble avis, il me semble beaucoup plus simple de choisir quelqu'un qui nous correspond. Et puis on a pas le droit de changer l'autre ! Il ne changera que s'il le souhaite et travaille sur lui/elle.

 

Prêter attention à l'énergie et au ressenti intérieur est important car c'est un grand signe qui trombe pas, on peut se sentir bien dans sa relation ou alors on peut découvrir en soi une pression ou un sentiment d'alerte que le mental n'aurait pas détecté.

Le sexe est aussi un grand sujet du couple, une seule loi à mon avis, quand la confiance et la complicité s'installe en général l'Amour sublime la sensualité.
Tendresse sans forcement du sexe et ne pas accepter du sexe pour avoir de la tendresse.

Lâcher prise... et oui encore et toujours... surtout sur le plan affectif, oui, c'est difficile je sais bien mais il le faut, c'est une grande étape à passer, mais lâcher quoi ? C'est tout simple: lâcher prise sur ses idées cristallisées.

Quand on commence à lâcher prise (je crois beaucoup que des exercices corporels sont une aide précieuse, mais nous en reparleront), il se passe dans le corps comme une sensation de liquéfaction, ce sont les vielles émotions et idées rigides qui deviennent molles, se détachent et nous quittent pour aller vers Gaïa, la Terre Mère qui les transformera et les recyclera comme elle a recyclé les souffrances des hommes et des femmes depuis l'aube des temps (le grand Cycle).

Se détacher de ses peurs et blessures (abandon, rejet, trahison, humiliation, et injustice) pour ne pas faire payer à une nouvelle personne l'addition d'une vielle histoire avec une autre.

 

Quelle est l'énergie de l'Amour ?

L'Amour est un vecteur de construction (1+1=3, cela crée une troisième entité, le couple), ce que je vais dire peut paraître évident mais pas pour tout le monde: si l'Amour est un vecteur de construction alors ne pas chercher le profil destructeur qui était présent pour certaines personnes dans le schéma familial, car cela ne peut pas fonctionner.
Souvent cela est complètement inconscient, jusqu'au jour où l'on en a assez du même type d'homme ou de femme vers qui l'on était attiré. Mais cela ne suffit pas, il se trouve des personnes qui commencent à savoir ce qu'ils ne leur correspond pas mais qui n'ont pas encore suffisamment éprouver ces situations pour qu'un profil constructeur déclenche de l'Amour.
Le profil destructeur a donné tellement de sensations par le passé (il rassure car connu et reconnu) que le profil constructeur que l'on rencontre aujourd'hui paraît fade et sans intérêt amoureux. Certaines personnes vont restés bloqués dans cet entre deux eaux. Le profil constructeur ayant moins de blessures encore bien ouvertes, il n'est pas autant dans l'émotivité et dans la réaction que le profil destructeur, il apparait alors comme moins spontané et moins vivant.

Il y a deux phrases que j'ai apprise et que j'applique:
« on s'aperçoit un jour que tout ce qui brille n'est pas en or».

 

Et la deuxième, très importante pour une relation de couple:

"La souffrance n'est pas le bon chemin".

 

Certains confondent Amour et souffrance, ou bien ils s'entêtent dans une relation déjà terminée depuis bien longtemps, sous prétexte d « Âme sœur qui sont ici pour évoluer ». Personnellement, je peux me tromper mais j'ai ne crois guerre à ce genre d'entente d'âme, mais l'égo spirituel a besoin de justification spirituelle... alors donner une dimension spirituelle à une histoire d' Amour douloureuse me semble être un piège. Le problème est ailleurs (père/mère/passé).... car Amour et souffrance sont opposés et pour moi, n'ont rien à faire ensemble. On ne peut pas s'épanouir dans la souffrance.

 

Ceci dit, ce genre d'histoire peut faire avancer mais pour avancer, il ne faut pas rester bloqué :-)

 

Et à partir d'aujourd'hui, pour ma part, j'irais encore plus vers ce qui me rendra heureux.

 

Je vous souhaite de vivre une très belle histoire l'Amour durable car nous sommes tous des personnes « aimables ».

 

Merci de m'avoir lu
Pongo


Repost 0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 20:56

verlaine4auteur
Puisque l'aube grandit...


Puisque l'aube grandit, puisque voici l'aurore,
Puisque, après m'avoir fui longtemps, l'espoir veut bien
Revoler devers moi qui l'appelle et l'implore,
Puisque tout ce bonheur veut bien être le mien,

C'en est fait à présent des funestes pensées,
C'en est fait des mauvais rêves, ah ! c'en est fait
Surtout de l'ironie et des lèvres pincées
Et des mots où l'esprit sans l'âme triomphait.

Arrière aussi les poings crispés et la colère
A propos des méchants et des sots rencontrés;
Arrière la rancune abominable ! arrière
L'oubli qu'on cherche en des breuvages exécrés !

Car je veux, maintenant qu'un Être de lumière
A dans ma nuit profonde émis cette clarté
D'une amour à la fois immortelle et première,
De par la grâce, le sourire et la bonté,

Je veux, guidé par vous, beaux yeux aux flammes douces,
Par toi conduit, ô main où tremblera ma main,
Marcher droit, que ce soit par des sentiers de mousses
Ou que rocs et cailloux encombrent le chemin ;

Oui, je veux marcher droit et calme dans la Vie,
Vers le but où le sort dirigera mes pas,
Sans violence, sans remords et sans envie :
Ce sera le devoir heureux et gais combats.

Et comme, pour bercer les lenteurs de la route,
Je chanterai des airs ingénus, je me dis
Qu'elle m'écoutera sans déplaisir sans doute ;
Et vraiment je ne veux pas d'autre Paradis.

Paul Verlaine, La bonne chanson

Repost 0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 06:26

Voici un petit poème que j'ai composé en 2011 et que j'avais pas encore publié, j'espère qu'il vous plaira. Ainsi qu'une photo que j'ai prise lors d'une balade près d'une rivière aux reflets merveilleux.

 

Puisses tu recevoir ...

Un trésor de Bonheur

De la paix dans ton Coeur

De l'Amour sans Détour

En cette année et pour Toujours

De tout ce que qui est Vrai

De tout ce qui va te Transcender

De tout ce qui est Beau

De tout ce qui te tire vers le Haut

Que ton chemin soit éclairé par des bouquets de Sourires

Que chaque jour soit rythmé par des éclats de Rires

De la spiritualité et de son Alchimie

Puisses tu dire toujours "Je suis"

En tout conscience, Etre

Au delà du par-Etre

Ici et Maintenant

Continuer à voir Autrement :-)


Auteur: Pongo

 

IMGP6131.jpg

Repost 0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 22:00

 

Nous assistons à la guerre de la valeur de la notation de triple A qui s'écroule aujourd'hui rempli de leur attachement à l'Argent, à leur Avidité et leur Asservissement servant les intérêts de pouvoir d'une poignée de personnes qui ne reflètent heureusement pas l'ensemble de l'humanité.

En tant que simple citoyen spirituel, j'ai imaginé une nouvelle notation, non par pour évaluer ou classifier mais pour introduire la proposition d'une piste de progression dans ce qui me semble "essence-ciel" pour un nouveau monde, peut être pour 2012...

 

Notation AAA

 

Amour

Un premier A pour Amour.

L'Amour est à la fois le commencement et l'aboutissement du Tout

En effet, car si nous enlevons la notion Amour et d'humanité dans les pensées et dans les actes, il ne reste alors que des stratégies.

Rapellons nous que nous sommes avant toute chose nés sur cette Terre d'un acte d'Amour.

Et toute notre vie nous rechercherons cette énergie d'Amour parce que c'est la connexion originelle que nous avons en nous. Certainement que même l'univers est aussi né d'un acte d'Amour.

Comme nous l'enseigne cette vieille fable Amérindienne, dans chaque homme il y a deux loups, le loup de l'Amour et le loup de la peur. Quel est celui qui l'emporte sur l'autre ? Celui que tu nourris le plus en Toi, répond le sage Indien...

Il appartient donc à chacun de choisir de nourrir l'un ou l'autre en chaque instant, de l'alimenter et de le faire grandir.

L'expérience de nourrir de l'Amour en soi apporte la paix et le bien être intérieur.

L'expérience de nourrir la haine ou la peur n'a jamais rendu une personne "bien dans sa peau".

Alors quelque soit notre chemin ou la direction d'où nous venons, je suis convaincu que nous avons tôt ou tard rendez-vous avec l'Amour, c'est à dire avec nous même, ce qui m'amène au 2eme A.

 

Authentique

Un deuxième A pour Authentique.

Etre authentique c'est Etre vrai et son contraire est le par-Etre

Le paraître, cette stratégie élaborée par le mental dans le seul but racine d'être aimé, il faut bien se l'avouer, cautionne des rôles de vie plus ou moins inconscients qui nous éloigne de ce que nous sommes. Ce deuxième A est lié au premier par la loi de conséquence.

Etre soi même, je l'écris « Etre soi m'aime » parce ce n'est qu'en incluant la notion d'Amour de soi non égotique que l'on peut commencer à toucher la vraie authenticité, car seule l'ouverture du coeur te reconnecte à ce que tu es déjà.

N'imitez rien ni personne. Un lion qui imite un lion devient un singe comme disait Victor Hugo.


Altruisme

Un 3eme A pour Altruisme

Tout est lié, tout n'est qu'interdépendance, rien n'est dissocié.

J'ai choisi le mot Altruisme car il est employé pour désigner l'amour désintéressé d'autrui. Cependant, l'altruiste peut prendre d'autres facettes, il peut représenter une fuite du soi pour se focaliser sur les autres dans un rôle de sacrifice de sa personne. Mais l'altruisme n'est pas un abandon de soi pour se tourner vers les autres car ce n'est qu'à partir de la connexion avec soi-même que l'on peut se tourner véritablement vers les autres. Ce qui le lie au 1er et au 2eme A.

 

 

En conclusion :

Cela fait plusieurs jours que je tourne et retourne dans mon esprit et sur une feuille cette réflexion inspirée de ce triple A qui fait l'actualité de ces derniers  mois, cette réflexion m'a permis de m'interroger sur moi, sur vous, sur nous.

Certains diront que je présente là l'idée d'un monde de Bisounours impossible à atteindre à cause de la fatalité de la nature humaine... Coluche serait plus acide en répondant que l'on juge en fonction de sa propre intelligence, mais je vais préfèrer citer Shakespeare en disant que « Rien n’est bon ni mauvais, mais y penser le rend ainsi. »

Et Théodore Monrod « L'utopie c'est simplement ce qui n'a pas encore été essayé ».

 

Merci de m'avoir lu.

Source: Pongo de Spirit Partage http://spiritpartage.over-blog.com/

 

Repost 0
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 01:06

Tomber dans les bras de Morphée... oui mais homme ou femme ?

 

 

MorpheeHoudon.jpg ou Morphee-femme-homme.jpg

 

 

 

La réponse est à l'encontre de la croyance la plus répandue car ce n'est ni un homme ni une femme... c'est un Dieu ! Morphée est une divinité, mais de "sexe" masculin !

Vous pouvez voir à gauche la magnifique sculpture de Morphée par Jean-Antoine Houdon, 1769 au Musée du Louvre, Paris.



Dans la mythologie Grecque Morphée est la divinités des rêves prophétiques, il est le fils d'Hypnos (le sommeil) et de Nyx (la nuit).
Il a pour vocation d'endormir les mortels


Il est représenté avec des ailes de papillon battant rapidement et silencieusement, qui lui permettent de voler. Pour se présenter aux mortels, il se transforme en êtres chers (d'où son nom signifiant « forme »), permettant aux mortels l'espace d'un instant de sortir des machinations des dieux.

On le retrouve notamment dans l'œuvre d'Ovide. Messager des dieux, il apparaît généralement dans le sommeil des rois comme un humain sous forme de fantasme.

 

Il est peut-être le rêve envoyé par Zeus auprès d'Agamemnon dans l'Iliade, mais dans ce passage il n'est pas explicitement nommé. Il joue un rôle important dans l'histoire d'Alcyone et Céyx.

Il fut foudroyé par Zeus pour avoir communiqué des secrets aux mortels.

 

 

Le nom de Morphée est notamment à l'origine :
- du mot morphine, en raison du pouvoir soporifique de cette drogue ;
- de l'expression « être dans les bras de Morphée », qui signifie « rêver » et par extension « dormir ». « Tomber dans les bras de Morphée » veut dire « s'endormir ».

Il a inspiré le personnage Morpheus dans le film de Matrix, chef de l'équipe qui libère Neo de son "sommeil"

Source Wikipédia et autres...

 


Repost 0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 23:19

Je ne me qualifie pas de sportif même si je cumule plusieurs heures de sports par semaine, parce que je recherche autre chose que le sport, autre chose que le simple fait de muscler mon corps, ou devenir le meilleur parce que j'ai des choses à prouver à moi-même, croyant le prouver dans le rapport aux autres en me rassurant ou en cherchant l'admiration.


Par exemple, les arts martiaux : en occident les gens voient cela comme un sport, mais c'est vraiment plus que ca, à l'origine on retrouvent les samouraïs qui étaient bouddhistes, en Chine c'était aussi le Tao, etc...

Je ne suis pas le seul à le penser, je viens de voir que ce concept est décrit dans la page Arts martiaux de WIkipédia


Cela m'apprends beaucoup sur l'égo, celui qui passe à coté de la voie spirituelle des arts martiaux (le Budo) ne comprend pas les arts martiaux, il apprend seulement à combattre, à se défendre, ou comment démonter un mec en 3 mouvements et taper, là, où ca fait le plus mal. Il se rattache à la peur pour savoir se défendre.

Et, par ignorance, il ne comprend pas le mot Do qui se trouve dans le nom de sa pratique, qui signifie voie car sans la voie, il « se » perd, ou du moins il ne « se » trouve pas.

Il ne sait pas respirer convenablement au quotidien, ni méditer, et peut être même un code d'honneur de soi et des autres qu'il n'applique qu'au dojo les soirs d'entrainement.


Quand je parle avec d'autres pratiquants quelque soit leurs disciplines martiales, chez certains je m'aperçois bien qu'ils ne comprennent pas ce qu'il y a derrière, car personne ne leur a montré l'essence du pourquoi et du comment, des tenants et des aboutissants de soi vers soi.

Le seul que l'on combat c'est soi.

Le seul que l'on peut vaincre c'est soi.

C'est cette partie de soi, que l'on attribue au moi tout entier et qui se nomme égo.

Ce sont les fondations de la notion de guerrier pacifique ou de guerrier de la lumière (voir les livres de Dan Millman ou de Paolo Coelho dans ma section livre)


Je le sais par expérience, car j'ai vu les pièges de l'égo, qui pousse à attendre sa ceinture comme on attend une médaille, de faire le show des katas superbement exécutés (regardez moi comme je suis rapide, fort, admirez moi), de dire qui est bon, et qui ne l'est pas.

Je crois qu'il est temps de lâcher prise avec tout ca, car le but n'est pas une course, ni un championnat. Certains pratiquants avancent lentement, mais le petit centimètre d'avancée qu'ils font est peut être l'équivalent de 10 mètres d'autres.

Rien n'est comparable, nous sommes tous différents et nous ne savons rien des difficultés d'une autre personne.

De plus, il y a beaucoup de plans de vie (celui du travail, de l'amour, de la famille, des relations etc...) dans lesquels les défauts, les qualités, les capacités et incapacités s'inversent peut être et surtout... qu'il presque inhumain d'être parfait.
Encore faudrait il s'entendre pour dire ce qui est parfait !
Et encore, une fois, cela est personnel.


Le mental est un ordinateur qui ne se complait à calculer la différence entre soi et les autres, le mental consacre beaucoup de temps et d'énergie à faire cela.

Vous avez déjà vu ces fous qui parlent à voix haute dans la rue, et bien la plupart des humains font exactement la même chose mais cela reste dans leur tête, bien sûr.
Essayez donc de dire verbalement tout ce qui passe dans votre esprit et vous serez traité de fou, n'est ce pas ?


Je pratique le Bozendo, qui signifie la voie du zen par le bâton et du Yawara le combat à mains nues.

Dans les arts martiaux, il y a le coté Art et le coté Martial (Mars le dieu de la guerre de la mythologie romaine).

Coté Martial, on trouve la codification des règles, la recherche de la perfection du combatant idéel, du geste parfait.
Coté Art, je prends beaucoup de plaisir à faire évoluer mon bâton autour de mon corps, ou mon corps autour de mon bâton. C'est comme une danse, je prend mon bâton dans mes mains, il est inerte, je lui donne une impulsion et une direction, je le lance, il m'entraine, il revient, je le ralentis ou l'accélère, je le fais tourner autour de mon épaule, je le passe dans le dos, je le rattrape et ainsi de suite...

Plus d'infos sur le Bozendo et le Yawara

 




Le but ultime du Budo est la réalisation de soi, c'est l'esprit des arts martiaux et je remercie et rends hommage à Michel Coquet dont les livres illustrent au plus haut point ce que j'écris ici.





Je remercie également mon senseï qui à sa manière me fais prendre conscience de tout ca, ainsi que tout mes amis du dojo avec qui je prend beaucoup de plaisir à pratiquer les arts martiaux.

Chaque rencontre est pour moi un enseignement.

 

Pongo, 29 septembre 2009 à Montpellier

 

 

 

 

Repost 0
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 22:10

L'Amour est la seule voie de l'âme

Dans le coeur de l'homme s'affronte deux loups, l'un d'un est l'amour, et l'autre la haine (j'entend par là la peur)...

Lequel des deux loups finis par gagner ?

Celui que l'on a le plus nourri...

extrait du film le PathFinder (qui n'est pas un film spirituel)

Repost 0
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 19:27

Sur mon forum http://spiritpartage.forumactif.com quelqu'un a posé la question suivante :
Le karma c'est comme le destin ? Et la couleur de l'aura ?

Tu trouveras sur le net, bien des définitions que je ne vais pas recopier, mais plutôt, je vais te donner celle en laquelle je crois.

Tout d'abord voici la définition classique: Karma signifie action ou acte en sanskrit, qui pour les pour les hindouistes comme les bouddhistes, impliquent que les actes du passé ou du présent de l'individu ont des conséquenses positives ou négatives sur ses futures incarnations dans le processus du samsâra. 
En ce qui me concerne, et ce qui m'interresse, c'est le ici et maintenant, car les vies passées sont passées (même si on vit ce qu'on a fabriqué hier), et le futur n'est pas encore là, et c'est donc dans le présent que l'on vis notre incarnation, et c'est un cadeau... c'est pour ca qu'il s'appelle présent ;-)

A chaque instant, tu peux évidement changer le cours de la vie, si et seulement si, bien sur, tu es prêt à le faire, et que tu t'en donne la possibilité et que tu en as envie et la motivation...
Nous avons toujours notre libre arbitre.
Libre arbitre est la formule consacré en bon Français cependant je pense qu'il serait bon de la remplacer par libre volonté ou mieux libre choix, "free will" comme le suggère Claude Traks.


Le Karma ce n'est pas le destin, c'est juste ce que nous faisons de nous même.
Cela dépasse les bonnes ou mauvaises actions car à mon sens la notion de bien et de mal est très relative pour chacun de nous et aussi en fonction des époques de l'humanité.
La seule règle, c'est celle des 3R: le Respect de soi-même, Respect des autres et la Responsabilité de ses actes.

C'est la Loi universelle de causalité, une cause A a un effet B.

Par contre, ceux qui croient au destin, à la fatalité, pensent que quelque soit la cause A, il arrivera l'effet B de toute façon.

Personnellement, je ne crois ni au destin, ni à la fatalité, ni au sort, ni au hasard, juste à un futur possible, prévisible même peut être, mais en aucun cas quelque chose d'écrit à l'avance et qu'on ne peut changer.
La plupart d'entre nous, recréons les mêmes scénarios avec à peu prés les mêmes types de personnes, tu le remarqueras au fil de ta vie.
Notre impression de hasard découle de la difficulté à percevoir des évenements qui se déroulent dans le temps et l'espace de nos vies, car il y a parfois une distance entre la cause et l'effet.
Mais si tu devient attentif à cela tu verras par toi même... car l'observation de soi est la clé du chemin vers la conscience de la responsabilité de ses actes.

Tant que l'expérience de vie n'a pas été apprise et comprise, le scénario recommencera.
Il faut avoir conscience que les choses de ta vie arrivent pour te liberer de tes masques et blessures, car le karma n'est pas une punition, comme on peut l'entendre souvent, genre: « qu'est ce que j'ai fait pour avoir autant d'emmerdes !!! » mais justement un moyen de prendre conscience que c'est peut être le moment de changer la façon de voir et donc d'agir.
Action / réaction...
Tout ce que vous ferez vous sera retourné.
Vous recoltez ce que vous semez...
Et quelque part, c'est un peu comme la loi du Talion, oeil pour oeil, dent pour dent, mal pour mal mais et je dis bien mais, évidement pas dans le sens aveugle et barbare, juste pour évoluer et dans ce cas: bien pour bien.

Le Karma : est une des lois de l'évolution. C'est beaucoup plus qu'une loi morale.
La Loi de causalité ou principe de causalité.

Dés que tu change de mode de pensée, ton « monde » change.
Changes ta vision du « Monde » et le « Monde » t'appartiendra pourrais-je dire....
Je suis en train d'en faire l'expérience.
Bien sur, il y a parfois un temps à attendre, dû à l'inertie, les choses ne changent pas du jour au lendemain.
Cependant, il paraît qu'à partir du moment où l'on en prend conscience, le Karma s'accélère, personnellement, je vois que oui, mais je n'ai passez de recul dans le temps pour le confirmer réellement.

Attention, ne sois pas gentil pour qu'il te revienne du bon si ce n'est pas ta nature !
Ne le fais pas par interêt bêtement stratégique sinon ca ne fonctionne pas.
Car dans ce cas, on est dans le mental et donc: loin du coeur...
Ne forces rien, ne te conformes pas, ne t'obliges pas,... prends conscience, c'est tout.

Que tes pensées, tes paroles et tes actes soient en harmonie dans la même direction.
N'importe qui peut changer, dés qu'il prend conscience, ca s'appelle l'éveil.

Mais tout cela, se fait à la façon de chacun, je sais bien que tout cela est compliqué, mais d'y penser, d'y méditer, c'est deja un pas vers la réalisation,la libération et la voie "divine".

Quand à la couleur des auras, c'est la couleur de tes pensées, elles t'appartiennent.
Elle sont révélées par l'effet Kirlian.
Mais souvent il n'y a pas qu'une seule couleur, comme cet exemple :

couleur des auras


Mais, je ne suis pas spécialiste des auras donc je vais pas m'étendre davange la dessus...

Vous êtes l'expression de votre plus profond désir
Tel est votre désir, telle est votre volonté
Telle est votre volonté, tels sont vos actes
Tels sont vos actes, telle sera votre destinée

(Brihadaranyaka Upanishad)

Voilà, il y a beaucoup à dire et j'en oublie certainement...
 
Ceci est le fruit de mes réflexions, de mes dialogues, et de mes diverses lectures.
  

Repost 0