Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La spiritualité est la science de l'âme par Pongo. Site d'éveil et Spiritualité Rencontre Montpellier Yoga
  • La spiritualité est la science de l'âme par Pongo. Site d'éveil et Spiritualité Rencontre Montpellier Yoga
  • : Blog de spiritualité par Pongo à Montpellier (Herault 34 Languedoc Roussillon) sur le spirituel de l'âme, bouddhisme, karma, la méditation sur l'éveil et les chakras pour un mieux être zen ainsi que de la philosophie de vie et le Yoga. Rencontre Montpellier.
  • Contact

Etre Spirituel

Pongo, chercheur et étudiant spirituel amateur (sans aucune prétention de ma part, car loin d'être un maître, je ne suis juste qu'un humble jeune padawan)
Je me suis intéressé à la spiritualité, la philosophie, la psychologie, le zen, le bouddhisme depuis quelques années. Mais plus j'apprends, plus je comprends que je ne sais rien, le domaine spirituel est vaste...
Aujourd'hui, je souhaite le partager avec vous, pour l'échange, la rencontre, et la réflexion, voulez-vous partager avec moi ? Alors à vos claviers ! Dans ce blog ou bien dans le forum (adresse en haut de page)
Dans la lumière, Amicalement. Pongo à Montpellier Herault 34 languedoc-roussillon (France)
Pour me contacter : allez voir dans Catégories "Me contacter" ou en cliquant ici

Recherche

Description du Blog

Description du site:
La spiritualité est la science de l'âme, du bien être et tout ce qui fait du bien à l'âme...

Blog de Pongo
à Montpellier Herault 34 Languedoc Roussillon sur la spiritualité, la philosophie et la psychologie.
Ouvert à tous et à toutes, quelque soit votre évolution, je suis là pour partager avec vous avec convivialité, ouverture d'esprit et de conscience, échange d'idée et créer une communauté virtuelle sur les points communs spirituels.
Amicalement. Pongo

3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 10:26

 

En ce moment, je m'interroge sur le sens de la vie, ou plus précisément la question de départ:
« Mes actions ont elles un sens ? »

Ce qui entraine 3 autres questions:
« Et quelle est la profondeur de ce sens ? »

« Est ce que cela me correspond ou pas ? »

« Est ce que cela me satisfait et me tire vers le haut ou pas ? »

 

Il y a des plans de ma vie sur lesquels je sais qu'il y a déjà un sens, alors ma réflexion se porte sur les plans des sorties, des gens que je fréquente et leurs conversations ainsi dans mes activités artistiques qui sont le reflet de quelque choses d'intérieur.

 

J'ai envie de donner plus de sens à ce que je fait, parce sans cela les choses me semblent avoir moins de dimension et peuvent me procurer une certaine insatisfaction.

Donner un sens aux « choses » me permet de penser qu'elles seront plus abouties, que leur motivation sera plus ciblée sans que ce ne soit une perte de temps.

 

Voilà, ma petite interrogation du moment, je pense que de temps à autre il est profitable de s'interroger et éventuellement de se remettre en question, sinon les habitudes peuvent peu à peu nous engluer dans une routine dans laquelle nous nous épanouissons pas ou plus.

Je vous souhaite le meilleur, belle journée à vous !

Pongo

Repost 0
Published by Pongo - dans Psychologie
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 20:27

 

 

Repost 0
Published by Pongo - dans Psychologie
commenter cet article
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 23:36
Les clés du Lacher prise


Lâcher Prise, ce n'est pas se montrer indifférent mais simplement admettre que l'on ne peut agir à la place de quelqu'un d'autre.
Lâcher prise, ce n'est pas couper les liens mais prendre conscience qu'il ne doit pas y avoir contrôle d'autrui. 
Lâcher prise, ce n'est pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un évènement. 
Lâcher prise, c'est reconnaître ses limites, c'est à dire que le résultat final n'est pas entre nos mains. 
Lâcher prise, ce n'est pas blâmer ou vouloir changer autrui, mais donner le meilleur de soi-même.
Lâcher prise, ce n'est pas prendre soin des autres mais se sentir concerne par eux.
Lâcher prise, ce n'est pas "assister" mais encourager.
Lâcher prise, ce n'est pas juger, mais accorder à autrui le droit d'Etre avec toutes ses imperfections comme champ d'expériences.
Lâcher prise, ce n'est pas s'occuper de tout ce qui arrive, mais laisser les autres gérer leur propre destin, source d'éveil.
Lâcher prise, ce n'est pas materner les autres, mais leur permettre d'affronter la réalité.
Lâcher prise, ce n'est pas rejeter, c'est au contraire accepter.
Lâcher prise, ce n'est pas harceler, sermonner ou gronder mais tenter de déceler ses propres faiblesses et de s'en défaire.
Lâcher prise, ce n'est pas adapter les choses à ses propres désirs, mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier sans oublier de s'aider soi-même.
Lâcher prise, ce n'est pas critiquer ou corriger autrui, mais s'efforcer de devenir ce que l'on rêve de devenir. 
Lâcher prise, ce n'est pas regretter le passé, mais vivre et grandir pour l'avenir dans l'ici et maintenant. 
Lâcher prise, c'est craindre de moins en moins pour aimer de plus en plus.

 Anonyme http://www.chantelavie.com/lacherprise.htm

 

Repost 0
Published by Pongo - dans Psychologie
commenter cet article
5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 19:20

Voici un grand sujet et j'ai été supris ces dernières années par des récits de personnes ayant été en contact, en couple, sur le lieu du travail, etc... à des manipulateurs ou manipulatrices.

Extraits du livre "Les manipulateurs sont parmi nous" d' Isabelle Nazare-Aga

Psychologie manipulateur et manipulatrice, perver narcissique



Ces 30 critères permettent de déceler un manipulateur.
Si quelqu'un répond à 14 de ces critères, il est manipulateur.

01.Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l'amitié, de l'amour, de la conscience professionnelle
02.Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes
03.Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions
04.Il répond très souvent de façon floue
05.Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations
06.Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes
07.Il fait croire aux autres qu'ils doivent être parfaits, qu'ils ne doivent jamais changer d'avis, qu'ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions 08.Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l'air, dévalorise et juge
09.Il fait faire ses messages par autrui
10.Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner
11.Il sait se placer en victime pour qu'on le plaigne
12.Il ignore les demandes même s'il dit s'en occuper
13.Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins
14.Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert
15.Il change carrément de sujet au cours d'une conversation
16.Il évite ou s'échappe de l'entretien, de la réunion
17.Il mise sur l'ignorance des autres et fait croire en sa supériorité
18.Il ment
19.Il prêche le faux pour savoir le vrai
20.Il est égocentrique
21.Il peut être jaloux
22.Il ne supporte pas la critique et nie les évidences
23.Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres
24.Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui
25.Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé
26.Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous
27.Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté
28.Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d'autrui 29.Il nous fait faire des choses que nous n'aurions probablement pas fait de notre propre gré
30.Il fait constamment l'objet des conversations, même lorsqu'il n'est pas là.

Source: http://www.chez.com/gulminelli/


----

LE MECANISME DU MANIPULATEUR ET LE POURQUOI



Le levier principal des manipulateurs c'est la culpabilité.

Le levier principal des manipulateurs c'est la culpabilité.

Comme la culpabilité est un sentiment naturel, le manipulateur enduit artificiellement la culpabilité sur l'autre pour l'amener à faire ce qu'il veut.
Mais on peut être culpabilisé que si on veut être culpabilisé.

Le manipulateur utilise des formules avec des formulations du genre "si alors"
Exemples de culpabilité:
- si tu fait ca, je serais malheureux.
- c'est ta faute si...
- Tu m'énerves : donc par ta faute que je m'énerve !

Mais si je ne prend pas toutes mes responsabilités, c'est quelqu'un qui va prendre en charge ma culpabilité .
Regarder la définition du mot culpabilité.

Le culpabilisé entretient aussi sa culpabilité

La question est pourquoi je me culpabilise ?
Répondre à cette question, c'est trouvé la cause du mal-être

 

COMMENT FAIRE POUR ECHAPPER A CE GENRE DE PERSONNE:

La prise de conscience de la personne que vous avez en face de vous.
A un certain moment, il faudra bien regarder les choses telles qu'elles sont et sortir de l'illusion du controlant. Ainsi que prendre conscience de votre dépendance, de vos blessures et de ce qui vous rattache à ce genre de personne.

L’affirmation de soi, une bonne estime de votre personne, sont les principales clefs de votre reconstruction ; le manipulateur, ne l’oubliez pas est beaucoup plus fragile que vous ne le pensez, et vous pouvez rendre caduque son système de fonctionnement.

Cependant, si vous, vous vous sentez faible,découragé(e), avec des blessures personnelles, faites vous aider, sinon vous continuerez à servir de nourriture aux manipulateurs qui vous entourent, et vous n’aurez pas les moyens de mettre en place la contre manipulation nécessaire pour vous protéger.

NB. Le manipulateur est aussi appelé perver narcissique.

----

La relation amoureuse "saine"
par Jacques SALOMÉ (auteur de livres que je vous conseille)

Jacques Salome, Psychologue français, couple, amour, bonheur, psychologie

Te rencontrer ... sans te réduire
Te désirer ... sans te posséder
Te garder ... sans te dévorer
T'accompagner ... sans te guider
T'aimer sans ... te soumettre
Et être ainsi moi-même ... au plus secret de toi
T'aimer sans ... t'envahir
T'apprivoiser ... sans t'enfermer
T'accueillir ... sans te retenir
Te demander ... sans t'obliger
Te donner ... sans me vider
T'être fidèle ... sans me tromper
Te sourire et m'attendrir
Te découvrir et m'étonner
M'émerveiller, m'abandonner
à la fluidité de l'élan

Jacques SALOMÉ


 

Repost 0
Published by Pongo - dans Psychologie
commenter cet article
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 16:25

Celui qui sait entendre doit sentir ce qu'il faut faire 
Si vous écoutez des conversations négatives ou si vous y participez, voici ce qui se produit : celui qui raconte, appelons-le l'émetteur s'est cherché une fréquence qui lui permette d'émettre et d'être entendu. Cette fréquence, c'est vous !

Si vous ne passez pas à un autre émetteur, lorsque ce que vous entendez ne vous intéresse pas, vous recevrez ce qui vous est envoyé. C'est-à-dire que vous le capterez et ceci peut continuer à progresser en vous, peut vous contrarier. Produire de l'adrénaline. Vous pomper de l'énergie. Car nous envoyons de l'énergie là où nous dirigeons notre attention.
C'est la raison pour laquelle, après avoir évoqué leurs difficultés, les gens concernés ont l'impression d'en être totalement vidé, tandis que d'autres ont l'impression d'être rechargé à bloc avec les énergies de la personne qui les a écoutés.

Comment pouvons-nous nous protéger ?
En transformant ce que nous avons entendu.
Ceux qui ont raconté beaucoup d'éléments négatifs sont à la recherche d'expérience positives. Ils mettent le négatif en avant, souvent à leur insu comme une protection contre d'éventuelles déceptions.
En réalité, c'est un appel au secours.
Observez donc la minique et la gestuelle de ces personnes, et vous verrez qu'elles ont besoin de beaucoup d'amour qu'elle que soient les paroles que vous entendiez ! À présent, transformez ce que vous entendez, et répondez à ce que vous voyez.

En tout premier lieu, soyez conscients du fait que l'autre a un problème que vous n'avez pas. Si vous faites vôtre du problème de l'autre, vous ne pouvez plus l'aider car vous avez tous les deux le même problème. (je parle de problème pas de besoin).
Répondez donc à ce que vous voyez.

Donnez-lui de l'amour en réponse à sa carence en matière d'amour.Aidez l'autre à voir son problème comme un défi. A décuvrir de nouveaux horizons, une nouvelle tâche, une nouvelle occasion dans la vie.
Nous sommes responsables toute notre vie de ce que nous avons apprivoisé nous apprend le petit prince de Saint-Exupéry à propos de l'amitié.
Celui qui sait entendre doit sentir ce qu'il faut faire.
Extrait de  Karma la chance de la vie (1990) - Angelika Hoefler

i
Repost 0
Published by Pongo - dans Psychologie
commenter cet article
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 23:27

L'ego

Quelques exemples:
Quand on vous insulte et que vous êtes blessés, c'est votre ego,
Quand vous êtes jaloux, c'est votre ego,
Quand vous affirmez ne pas avoir d'ego, c'est votre ego,
Quand vous faites quelque chose pour un but, c'est votre ego
Quand vous vous croyez le meilleur, c'est l'ego
Quand vous vous croyez un raté, c'est l'ego

L'ego c'est du trop ou du pas assez. Dans son enfance, soit on a trop été aimé et on veut durant toute sa vie que cela dure parce qu'on aime ca, ou alors, on en pas eu assez et maintenant on veut être aimé.
L'egoiste a une difficulté à rentrer en contact avec l'autre, c'est une angoisse, une peur.
L'ambition de l'egoisme c'est les problemes des valeurs: qu'est ce qui est bien ou mal
Avant cela etait donné par les religions, mais aujourd'hui les philosophes comme Kant ont donné d'autres réponses, et les valeurs il va faloir les tester soi même...

Les égoistes :

Pourquoi on tombe sur un egoiste ?
Freud a mis en evidence les schémas de répétition, si on revis des choses, c'est pour s'en libérer,
Dans le couple, la reflexion est des 2 cotés homme et femme
Le macho est tres egoiste: en fait il est tres angoisé,
L'équivalent du macho en feminin est la possession maternelle. (c'est la mère en disant par exemple: ah mon fils tu es le plus beau, tu les fera toutes craquer)

(Sources diverses et réflexions persos)

Repost 0
Published by Pongo - dans Psychologie
commenter cet article